mdti

le traitement par les symboles

Nous avons vu les difficultés du docteur Semmelweis avec ses confrères. Ces derniers n'ont pas hésité à examiner les patientes avec des mains sales pour démonter qu'il divaguait, qu'il se trompait, que c'était un charlatan, que ses résultats étaient truqués. Et certaines accouchées en sont mortes.

Imaginez que ces gens aient pu éjecter Semmelweis de l'hôpital, de la médecine. Il aurait fallu attendre quelques décennies, Pasteur et ses microbes, pour comprendre les maladies infectieuses. Ces gens auraient été responsables de la mort de milliers et de milliers de patients.

Samuel Hahnemann s'est vu refuser la création d'un dispensaire d'homéopathie par les académies de médecine et des sciences. Les pauvres n'ont pas besoin d'être soignés. Mais il avait pu continuer ses recherches sans trop de problèmes car les académies ne disposaient pas du pouvoir judiciaire.

Hippocrate invente le serment d'Hippocrate. C'est une pensée venant du plus profond de l'âme pour dire le rôle du médecin:

"d'abord ne pas nuire". Le médecin ne défend aucun intérêt, ni le sien,ni celui du patient,ni celui d'un organisme.

Actuellement, pour exercer, le médecin doit adhérer au code de déontologie du conseil de l'Ordre. Ce conseil est un organisme de droit privé qui dispose d'un tribunal pour faire respecter le code de déontologie.

Le serment d'Hippocrate et le code de déontologie sont-ils compatible?

Les médecins de l'époque d'Hippocrate avaient plusieurs Dieux et divinités. Les médecines avaient des origines diverses.

Le Dieu unique a engendré la médecine unique, d'origine christique, développée par un ordre religieux .

Hippocrate voyait la sciences et la médecine comme un art.

D'autres les voient comme religion n'hésitant pas à utiliser le bûcher, le cachot, l'excommunication.

Après avoir prouvé l' existence du Big-Bang, il va falloir chercher au-delà du Big-Bang.

Les propriétés immatérielles de la matière représentent une voie de recherche possible pour les décennies à venir.